Eco-hameau de Verfeil-sur-Seye

Eco-hameau de Verfeil-sur-Seye

Les 3 petits cochons

Vous rappelez-vous l'histoire des 3 petits cochons ?

Il était une fois trois petits cochons. Voulant vivre leur vie, ils quittent le foyer familial pour tenter leur chance dans le monde. Le premier petit cochon se construit une maison de paille. Le deuxième petit cochon se construit une maison faite de bois. Le troisième petit cochon se construit une maison de briques et de ciment.

Dans la version la plus connue (adaptation des studios Disney), le méchant loup détruit la maison de paille en soufflant dessus, idem pour la maison de bois, puis il réitère son action sur la maison de briques. Mais celle-ci résiste.

Plusieurs interprétations peuvent être faites de ce conte. La plus évidente de ce conte est celle de la capacité d'anticipation et le courage dans l'adversité, symbolisée par le loup. L'individu se contentant de se préparer comme les deux premiers petits cochons se fera détruire par les vicissitudes de la vie. Seule la personne se construisant une base solide peut faire face aux aléas.

Stop aux idées reçues !

Mais si on va plus loin ? Est-ce que de manière inconsciente on n'associe pas la paille et le bois à des matériaux peu solides ? Ce conte nous transmet une vision susceptible d'influencer nos choix quant aux matériaux de construction de notre future maison.

Encore aujourd'hui, la maison en paille souffre d'une mauvaise image. Peu solide, peu résistante au feu... pourtant, la construction en paille est aujourd'hui bien éloignée de la maison des trois petits cochons.

Très solide, très isolante, la paille est un matériau on ne peut plus écologique pour la construction d'habitats sains.

Utilisée comme matériau de construction pour des raisons de coût et de terrain à l'origine, la construction avec des bottes de paille vient des Etats-Unis où elle a fait son apparition il y a près d'un siècle.

Depuis, sa popularité continue de croître !

Quant à la maison en bois, elle est particulièrement populaire en Amérique du Nord et fait partie de l'architecture traditionnelle québecoise.

Se former

De plus en plus sensible aux idées écologiques et à la notion de développement durable, j'ai dans l'idée de me construire - un jour - ma propre maison écolo, qui rime pour moi avec maison "terre-paille-bois".

Avant d'en arriver là, j'ai décidé de me sensibiliser à l'état d'esprit qui anime ces auto-constructeurs et de participer à un chantier de construction participatif ou chantier-école suivant les opportunités  qui se présenteraient.

Bois, paille, terre

Octobre 2016. Me voilà partie pour une semaine dans le Sud de la France. Bien qu'une maison autonome existe à seulement 10 km de chez moi, j'ai fait le choix d'aller voir ailleurs. C'est l'occasion de me rendre dans une région française peu connue, et allier découverte touristique au but premier de mon voyage.

J'arrive à l'éco-hameau de Verfeil-sur-Seye (note : prenez garde à votre GPS. Deux "Verfeil" sont référencés près de Toulouse, mais sont éloignés de près d'1h de route l'un de l'autre. Attention de ne pas vous tromper !).

6 maisons aux murs jaunes presque ocres sont réparties sur un terrain légèrement en pente. Une 7ème est en cours de construction. Seuls son ossature en bois se dresse devant mes yeux. Mon regard est attiré par la couleur jaune-ocre inhabituelle de ces habitations, par la couleur rosée des tuiles sur les toits, par le paysage préservé qui entoure le site.

Un chantier-école

Durant 5 jours, notre temps se partage entre apports techniques et aide à la construction de la 7ème maison de l'éco-hameau. Un mur est dressé... Un pan de toit est empli de paille.

Cela va vite. Non seulement la paille a un coût d'achat peu élevé, mais en plus c'est un matériau qui se travaille très bien, qui est relativement léger, compact et facile à mettre en place sur la structure en bois préalable montée.

Prochaine étape : parement en terre. Ce sera pour le printemps !

Moments partagés

Plus qu'une formation sur l'habitat écologique, cette semaine est l'occasion de découvrir l'âme de cet éco-hameau. Quelles valeurs unissent ses habitants ? Comment un tel projet a-t-il pu aboutir ? De quelle façon arrive-t-on à concilier privé et collectif ?

J'apprécie ces moments de convivialité, de partage. On croise régulièrement adultes, enfants et amis à 4 pattes sur le terrain. Chacune et chacun partagent cette ouverture à l'autre, cette envie de transmettre un savoir, de discuter sur des thèmes aussi variés que l'écologie, la solidarité, l'éducation alternative, les médecines douces...

Ce sera aussi l'occasion pour moi de tester l'acupuncture !

Au-delà de l'apport technique de ce chantier, j'en ressors grandie dans mes convictions qui vont au-delà de la simple notion d'écologie. Le monde de demain se construit. Les projets locaux vont en se multipliant pour un changement global à l'échelle planétaire. La coopération, la mutualisation des savoirs & des outils, la convivialité, la mixité intergénérationnelle et le partage sont des valeurs qui prennent de plus en plus de place. Elles sont les clés du succès. Elles sont les clés de notre avenir. A nous de prendre part à ce changement, pour un futur toujours plus beau.

Pour aller plus loin...

Si vous souhaitez poursuivre votre réflexion, je vous invite à consulter plusieurs ressources :

Pour trouver des chantiers-école et des chantiers participatifs, les sites internets sont nombreux. Je vous invite à faire votre propre recherche suivant vos centres d'intérêt : construction bois, construction paille & terre, permaculture, rénovation du petit patrimoine (four à pain, moulin...), ... Vos recommandations sont précieuses : n'hésitez pas à partager vos liens et vos expériences à travers vos commentaires !

2 thoughts on “Eco-hameau de Verfeil-sur-Seye”

    1. Hello !
      Merci de ta présence sur ce blog 🙂
      En effet, je me suis moi-même fait avoir par mon GPS… mais cela m’a permis une belle rencontre en covoiturage, et de passer par Toulouse !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string eWB6AU to the field below: