couchsurfing

J’ai testé le couchsurfing

Connaissez-vous un moyen d’hébergement qui :

  • Ne coûte rien
  • Permet de belles rencontres entre voyageurs
  • Est international
  • Permet de découvrir des lieux insolites ?

Eh bien oui ! Cela existe et s’appelle le couchsurfing !

Dormir sur le canapé

Le mot couchsurfing se traduit littéralement par « surfer sur le canapé ». C’est un mode de voyage qui consiste à être hébergé chez un particulier qui vous offre son canapé pour la nuit, et tout ça gratuitement.

Un site internet met en relation voyageurs et hôtes et ce mode d’échange existe sur l’ensemble de notre planète Terre.

Pour ma part, j’apprécie particulièrement l’état d’esprit du couchsurfing tel qu’il défini à la base. C’est un moyen de voyager à bas coût et de s’immerger totalement dans la culture et vie locale. En effet, cela se veut avant tout un moyen de rencontrer les habitants d’une région qui seront ravis de vous faire partager leur mode de vie, de vous transmettre leurs bons-plans et qui prendront même parfois le temps de vous accompagner dans vos visites. Un moyen efficace de faire des découvertes riches et insolites.

J’ai testé pour vous

J’ai eu l’occasion de le tester à quelques occasions au Québec (aussi bien en tant que voyageur que hôte). Parmi les points forts de ce mode d’hébergement, j’en relève 3 :

  • La convivialité : les personnes ont choisi de participer au concept car ils aiment échanger avec des personnes de toutes cultures, partager leurs histoires, leur vie quotidienne, leur amour d’un pays…
  • La diversité: chaque profil est différent et favorise des expériences très variées. Bien qu’on puisse dormir sur le canapé, il arrive parfois qu’on est sa propre chambre privée avec un confort digne d’une chambre d’hôte. De même, chaque personne a une expérience de vie unique ce qui rend les rencontres inoubliables
  • La facilité d’utilisation : une simple inscription sur le site internet est nécessaire. Il est toutefois important de bien remplir son profil et personnaliser ses demandes pour avoir des retours positifs. Le nombre d’inscrits est très important et l’on trouve des couchsurfers dans toutes les régions du monde.

Les limites du système

Comme tout concept, il a des avantages et des inconvénients. Les points forts ayant été évoqués un peu plus haut, voici quelques points dont il faut tenir compte avant d’utiliser le site de couchsurfing :

  • L’esprit « couchsurfing » aurait tendance à se perdre et les profils des hôtes évoluent avec parfois des personnes plus tournées vers des rencontres amoureuses que des rencontres culturelles
  • La notion de gratuité est relative : il est toujours bienvenu de remercier son hôte à sa façon (mais toujours de manière spontanée) : offrir un petit cadeau de son pays d’origine, apporter quelque chose à manger, préparer un repas en commun… Toutefois, cela ne doit pas être exigé de la part de l’hôte car ce n’est pas l’état d’esprit du couchsurfing
  • Vos demandes peuvent être refusées ou annulées à la dernière minute ce qui remet parfois en cause un voyage. Cela m’est déjà arrivé pour la ville de Québec et je me suis redirigée vers un accueil airbnb…

Petits conseils

Pour l’instant, je n’ai vécu que de belles expériences de couchsurfing et ai surtout entendu de bons retours de la part d’autres utilisateurs.

Je recommande de fonctionner au feeling lorsque vous contactez un potentiel hôte : en lisant son profil, la description de son hébergement, les commentaires des personnes qui ont déjà été accueillies par cette personne, vous devez vous dire « oui j’ai envie de rencontrer cette personne. Elle m’inspire confiance. »

Pour ma part, je choisis des personnes dont le profil me parle, où je ressens le dynamisme de la personne et la bienveillance. Je suis aussi extrêmement attentive aux commentaires qui peuvent se montrer très révélateurs.

De même, prenez du temps pour compléter votre profil, expliquer aux personnes que vous contactez la raison de votre séjour et prévenir votre hôte si votre planning change.

Enfin, c’est un mode d’hébergement de courte durée. Il vous faudra donc envisager d’autres formules pour demeurer plus de quelques jours dans un même lieu.

Ressources

www.couchsurfing.com

autres plates-formes similaires : www.hospitalityclub.org / www.globalfreeloaders.com / www.bewelcome.org / www.stay4free.com

Pensez à nous faire part de vos expériences dans les commentaires !

1 thought on “J’ai testé le couchsurfing”

  1. Pingback: Voyage intuitif au Québec... idées de séjour - Feel it !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string EcX4iD to the field below: