musee grevin montreal

Musée Grévin de Montréal

Enfin ! C'est fait ! Depuis le temps que je rêvais d'une photo à ses côtés... J'y suis enfin arrivée. Je pose fièrement auprès de cette star, cet artiste de renom, mon idole, mon dieu, mon...

Euh... Stéphanie... T'en fais pas un peu trop ? On est au musée Grévin là... Ton Stéphane Rousseau ne va pas s'échapper. Si tu veux, tu peux aussi prendre une photo au côté de Céline Dion. Elle t'attend dans le hall auprès de Michael Jackson.

Eh oui... mon imagination s'est emballée pour une envolée lyrique. Cela fait du bien de rêver.

La tête dans les nuages

Il y a quelques mois, je vous avais conté ma participation (semi)active au spectacle de Stéphane Rousseau (lire ici). Repartie sans autographe, ni photo souvenir, j'avais le vague à l'âme et gardais dans un p'tit coin de ma tête la promesse faite à une amie : poser au côté de ce grand humoriste qui, à son avis, symbolisait parfaitement le Québec 😉

Lors de mon dernier passage à Montréal, j'ai fait comme bon nombre de touristes. J'ai poussé la porte du Musée Grévin... ou plutôt : j'ai gravi les 5 escalators du centre Eaton puis les 3 niveaux d'escaliers supplémentaires au sein du Musée pour enfin apercevoir Marie-Antoinette, Fred Pellerin, Charlie Chaplin et bien d'autres.

Des univers multiples

Le Musée Grévin de Montréal est né très récemment en 2013.

Au fil de la visite, vous voilà plongés dans divers univers tantôt musicaux, scéniques, artistiques... J'ai pour ma part apprécié tout spécialement l'espace dédié à la Nouvelle-France. Une façon de découvrir de façon inhabituelle les grands noms qui ont fait l'histoire du Québec.

Souhaitant limiter mes dépenses, et l'entrée du musée étant dispendieuse (eh ! vous avez vu ! Je copie le parler québecois ^^), j'ai rogné sur les à-côté. "Non merci" pour le guide audio... J'ai donc axé ma visite sur la lecture des petits écriteaux, j'ai admiré la qualité des statues (saviez-vous que la scupture d'un visage nécessite à elle seule 150 heures de travail ?) et j'ai tenté de deviner en quoi ces personnages de cire différaient du commun des mortels. Bon... pour une prochaine visite, je pense revenir sur ma décision : le guide audio sera mon compagnon de visite pour la rendre plus riche en enseignements.

Durant ma visite, je me suis amusée à façonner - grâce aux nouvelles technologies - mon visage en cire, à  lui rendre sa teinte originelle (oups : j'ai eu la main lourde sur le maquillage !), à choisir une nouvelle coupe de cheveux, puis j'ai finalement opté pour une belle robe de bal. Je me fondais désormais dans le décor et parmi toutes les célébrités présentes. De quoi donner le goût aux plus jeunes d'accéder aux hautes sphères.

The best...

Découverte imprévue, Astérix et Obélix ont investi les lieux durant les mois de février, mars et avril 2017. Me voilà plongée dans des souvenirs d'enfance. Idéfix aboie au loin, le barde tente de chanter mais le voilà bientôt baîllonné et ficelé à sa cabane... Ce qui m'enchante le plus, ce sont les 38 volumes d'Astérix et Obélix qui m'attendent près d'un fauteuil au combien confortable. J'y trouve là une façon de me reposer un peu, m'évader, et faire durer le plaisir de la visite.

Enfin, vient le temps de quitter cet espace hors du temps, et de traverser le dernier espace où se bousculent nombre de célébrités : la salle de bal ! Sur le départ, un dernier personnage attire mon regard. Statue intégrée au décor, Mia contemple la scène. Une autre célébrité québecoise que je ne connais pas ? Peut-être... Je m'approche pour découvrir son identité, et là... surprise.

Je garde le suspense. Découvrirez-vous qui est Mia lors de votre prochaine visite au Musée Grévin ? Si oui, pensez à me laisser un petit message privé (histoire de garder le secret pour les prochains lecteurs !).

Informations pratiques

Site du Musée Grévin Montréal

GREVIN MONTREAL Centre Eaton, 705 Rue Sainte Catherine Ouest, Montréal, Québec Tél : 514 788 5211

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string ryIMpc to the field below: