oui, mais

Trajet Bretagne-Suisse, ou la force du « oui, mais… »

Il y a de ces trajets qui peuvent bouleverser une vie. 8h de route, et voilà déjà certaines certitudes mises à mal, décomposées. Un égo déstabilisé. Une personne qui perd son point d’équilibre et qui, d’un coup de pied (virtuel) au c** se trouve expulsée de sa zone de confort. A la recherche du bouton rouge qui lui permettrait de s’expulser de ma voiture, la voilà en prise avec de nouveaux questionnements. Elle sourit. Mais cela dérange. Et ses « oui, mais » très fréquents en sont le reflet criant.

Des mots qui dérangent

Vous aussi, êtes-vous comme cette passagère qui se retrouve par hasard (si on peut vraiment encore parler de hasard…) dans une voiture roulant vers la Suisse : dynamique, enjouée, quittant pour la première fois le nid familial sans mari ni enfant. Mère poule lâchant ses oisillons. Mère poule attirée par la liberté d’Etre mais en même temps bien frileuse face à toute cette nouveauté.

Déjà, le premier pas est fait… seule… pour se découvrir telle qu’elle est. Mais voilà que ce trajet va venir la bouleverser totalement et lui faire perdre pied. Pour mieux retrouver son prochain point d’équilibre.

Pensez-vous qu’une rencontre (ou ici 2) puisse entraîner de tels chamboulements dans une vie ?

Depuis aujourd’hui, je pense que oui. 8h de trajet, cela peut être particulièrement long. J’ai découvert que cela pouvait également passer très vite. Quand les esprits sont connectés, cela donne lieu à des échanges incroyablement variés.

Oui, mais...

Nos discussions ont amené de nombreuses réflexions et le reflet de nos paroles a semble-t-il donné lieu à un bouleversement des croyances bien instaurées :

  • Oui, j’ai envie de voyager MAIS mes enfants ont besoin de moi
  • Oui, je veux quitter mon boulot MAIS je ne peux pas
  • Oui, je souhaite devenir coach sportif MAIS je n’en suis pas capable
  • Oui, mais…

A chaque fois, ce « oui, mais… » se fait entendre. Cette expression met directement un terme aux rêves et aux projets qui commençaient tout juste à naître. Déjà, peurs et croyances limitantes sont de retour et viennent mettre un frein à tous ces possibles qui pointaient leur bout du nez.

Que faire face à l'auto-sabotage ?

Face à notre infini pouvoir d’auto-sabotage comme j’aime à l’appeler, je me sens moi-même déboussolée. Que faire ? Donner un coup de pied dans la ruche ? Me la jouer donneuse de leçons ? Parer chaque nouvelle tentative de « oui, mais » à coup d’arguments forts ? Ecouter en silence ? Tenter d’ouvrir les perspectives en usant de mille et uns exemples de personnes qui ont réussi ?

Je ne sais pas encore quelle est la meilleure solution, s’il en existe une.

Je me dis simplement qu’en partageant mon expérience, en démontrant personnellement que la peur n’est qu’un frein et qu’en la dépassant on se permet d’atteindre un champ des possibles incroyable, je peux transmettre une dose d’espoir à cette personne. De plus, je peux lui donner l’énergie nécessaire pour OSER sortir de sa zone de confort et cesser de parer à chaque nouvelle idée à coup de « oui, mais… »

Un incroyable pouvoir créateur

Depuis cette rencontre, je porte un intérêt tout particulier à mes phrases qui commencent par « oui, mais… ». Elles perdent de plus en plus de force à mon oreille. Ces peurs qui se frayent un chemin vers ma tête et mon coeur perdent en intensité et en force avec le temps. Dans le même temps, courage et confiance reprennent du terrain. Mon énergie se transforme en un incroyable pouvoir créateur. Tout est désormais possible. Ici et dès maintenant. Alors, j’agis…

Ce qui est incroyable, c’est qu’en agissant guidée par mon Coeur, j’accède à un niveau supérieur d’énergie. L’Univers m’apparaît désormais comme un inépuisable terrain de jeu où tous les êtres vivants sont reliés par un fil invisible. Une énergie d’Amour extraordinaire. En m’autorisant à Etre qui je suis vraiment, et à agir selon mes envies profondes, je deviens un Etre rayonnant. Chose incroyable, cela se ressent autour de moi. Cela transforme naturellement mon environnement. De cercle vicieux, je suis passée à un cercle vertueux. Tout est abondance.

Dites STOP

Alors, à votre tour, je vous invite à dire STOP aux « oui, mais… » qui parasitent votre quotidien. Décidez d’accepter que tout est possible. Que l’Univers vous permet de faire ce qui est réellement bon pour vous. Que personne ne peut se mettre au travers de votre route si vous l’avez décidé. Que de multiples chemins chargés d’abondance vous attendent, si seulement vous osez franchir le pas qui vous en sépare.

3… 2… 1… Go ! Il est temps d’oser OSER !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string D2Emcn to the field below: