à la rencontre de son clown

Revêtir son nez de clown OU à la rencontre de son clown

En cheminant avec moi-même, je me suis parfois trouvée « pas marrante », « pas drôle », « trop sérieuse » ou encore « sans audace ».

Hmmm… foutu jugement ! Qu’est-ce que mon mental peut être envahissant et foutrement bêttteeeeee. Bah oui, je deviens dès lors mon propre juge alors que je devrais être ma meilleure amie.

Mais tu sais quoi ?! As-tu qu’en même pas 2 phrases je me suis jugée (je suis pas drôle), rejugée (je suis bête de me trouver pas drôle) et analysée (ce paragraphe que tu lis) ?! Ouch… ça chauffe sous le capot !!!

Lire entre les lignes

Bon, ça c’est la partie jugements, blablabla, dialogue intérieur. C’est pas forcément le plus intéressant, MAIS c’est derrière tout ce méli-mélo de mots que se trouve un trésor ! Eh oui, derrière les jugements se cache toujours un élan de vie !!! OK… Faut s’accrocher pour le percer à jour… Et si on essayait ?

En lisant entre les lignes, perçois-tu une frustration ? voire même une tristesse à ne pas oser plus ?

Cette émotion de frustration serait-elle un signal pour m’indiquer que j’ai envie d’oser plus ? de sortir du cadre ? Et, dans le même temps, est-ce que cette tristesse ne serait pas le signal d’une envie de sortir du cadre TOUT en préservant ma sécurité ? En me sentant à l’aise dans un contexte un peu plus fou-fou ?

Alors, en m’écoutant, en faisant preuve de beaucoup de curiosité, et en allant chercher le trésor qui se cache derrière mes propres jugements… quelle n’est pas ma surprise de découvrir en moi une petite flamme qui virevolte, danse et chantonne (tout doucement) et qui exprime une envie d’audace, de décalage, d’humour, de joie !

Que cette découverte m’enthousiasme ! Je retrouve mon pouvoir d’action… et hop je pars explorer le champ des possibles.

Exploration(s)

Comment faire vivre cette petite flamme ? Lui laisser l’espace dont elle a besoin pour jaillir ? s’exprimer ? grandir ?

De fil en aiguille, de clic en clic, d’une découverte à l’autre, j’explore plusieurs pistes :

  • la danse
  • le hip-hop
  • le cabaret
  • le théâtre
  • le théâtre d’improvisation
  • aller danser dans le tramway
  • prendre des cours de chant

De minute en minute, la liste s’allonge… Puis je tombe sur des stages de découvert sur la thématique du clown. Plus précisément, il est question d’aller « à la rencontre de son clown intérieur ».

Intéressant ! Une perspective pour non seulement OSER plus, rigoler de tout, de rien et de moi-même… et découvrir cette partie de moi qui est clown. J’aime l’idée !

Quand il est question de clown intérieur

Un stage de 2 jours… sur un week-end… voilà un format qui me plait tout particulièrement !

Pas besoin de s’engager à l’année dans un cours hebdomadaire. Ce qui serait totalement (ou presque) incompatible avec mon côté nomade du moment.

Pas besoin d’avoir un niveau de clown pour intégrer ce stage. Vive la découverte ! Vive l’exploration !

De plus, ça se déroule à Lille… Ville dans laquelle je passe de plus en plus de temps actuellement. Alors, c’est pratique !

Inscription validée.

Stage qui démarre.

Je suis dans l’ICI et le MAINTENANT. Je suis à ma place. Je me sens bien. Tout est juste.

Oui, c’est un peu déstabilisant. Oui, je sors doucement de ma zone de confort.

Et dans le même temps, les exercices sont tellement progressifs, le groupe bienveillant et la formatrice soutenante… que – pas à pas – cela se fait tout naturellement.

Mon clown ose pointer son nez. Mon corps ose prendre sa place. Mes cordes vocales osent vibrer plus fortement. Mes émotions osent se montrer.

Je découvre un espace où le jugement n’a pas sa place. Où l’on peut explorer, découvrir, faire ami.e avec soi-même, son corps, sa voix, ses émotions… Le tout dans une démarche de partage : de soi à soi, et avec les autres participants.

Le reste restera un secret de moi à moi. La confidentialité était également de mise durant ce stage, alors… chut…

Désormais, le soir, je me revois vivre mon clown intérieur. Le jour, je me surprends à le voir ressurgir de temps en temps ! Il me surprend, me fait sourire ! Il prend petit à petit sa place 🙂

Cela m’amène, je le sens, à toujours plus d’audace, à toujours plus de respect de moi-même (corps, esprit, coeur) et à toujours plus de VIE !

Pour aller plus loin

(Visited 17 times, 1 visits today)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string TTYFUw to the field below: