adolescente

Les jeunes ont-ils le sens de l’intuition ?

Ce titre se voudrait-il un brin provocateur ? Certainement ! De quoi piquer au vif nos ados et les faire réagir direct illico presto !

J'ai de sérieux doutes sur la question

Quand je vois ces jeunes rivés les yeux sur leur tablette, le regard vide face à la TV ou enfermés dans leur chambre, le volume à fond... j'ai de très sérieux doutes quand à leurs capacités intuitives.

Je les sens coupés de la réalité, du monde extérieur, des gens... Bon, il y a facebook me direz-vous. Mouais. Ne serait-ce pas une solution de facilité pour se sentir relié aux autres, alors que cela ne demeure que digital et que ces fameux amis se font parfois très discrets dans la vraie vie ?

C'est à ce demander si notre société actuelle n'aurait pas fabriqué une génération de robots. Avec un cerveau qui pense en mode binaire (faux/vrai ; noir/blanc...) et des doigts qui pianotent sur un clavier. Pas de coeur, ou alors un tout petit qui bat faiblement au loin, coupé de ses émotions et de son environnement.

Mais j'ai envie d'espérer

Chaque enfant est doté d’un savoir, même confus ou ignoré, le guidant sur son chemin quel qu’il soit, dès lorsqu’il trouve un équilibre. Mais ce respect d’un choix de vie est surtout une éthique, faisant parfois scandale dans une société habituée à considérer que l’enfant n’a de la valeur que par ce qu’il peut devenir, pourvu qu’il soit assez « sage » et suive sa vocation : satisfaire ses parents.

Manon Savard

En réalité, les jeunes, tout comme les adultes et les enfants sont dotés d'une capacité intuitive innée. En tant qu'individus, les jeunes sont des personnes à part entière, reliées à leur environnement, ressentant des émotions, continuellement traversées par des pensées, poursuivant des raisonnements, agissant au quotidien.

L'importance de l'Environnement sur le développement des facultés intuitives

Un élément extrêmement important peut toutefois bouleverser la facilité - pour un enfant devenu adolescent - à développer ses capacités intuitives : son Environnement. Je ne parle pas simplement ici de la nature, des oiseaux, des fleurs... Cela fait également référence à la culture locale/nationale, aux personnes (famille, amis, professeurs, animateurs), au cadre de vie (campagne/ville, maison/appartement), à l'ambiance environnante.

Chaque élément influence directement les jeunes (pas qu'eux naturellement, mais cet article leur est dédié). De nombreux facteurs vont directement influencer leur façon de parler, de penser, d'agir au quotidien. Or cela va avoir un impact direct sur leurs capacités intuitives.

Bien qu'innée, cette capacité peut se voir réduite à néant (ou presque) suivant l'environnement dans lequel l'enfant devenu adolescent a grandi. L'éducation que ses parents lui ont fourni, l'éducation reçue à l'école, les personnes côtoyées vont avoir une incidence directe sur :

  • sa possibilité (ou non) à se connecter à ses émotions
  • sa facilité (ou non) à exprimer ses émotions
  • sa capacité à lier des liens simples, sains et durables avec son entourage
  • sa possibilité d'exprimer son Etre profond, sans contraintes

Par conséquent, on observera plusieurs profils :

  • des adolescents particulièrement à l'aise dans leurs baskets (ça c'est l'idéal !)
  • des adolescents mal dans leur peau
  • des adolescents "parfaits" (c'est-à-dire se fondant parfaitement dans le moule qu'on leur a attribué)
  • des adolescents rebelles

La crise d'adolescence

Lors de cette période, l'enfant se défait de sa carapace, soudain étroite, pour en acquérir une autre. Entre les deux, il est vulnérable, agressif ou replié sur lui-même. Mais ce qui va apparaître est le produit de ce qui a été semé chez l’enfant.

Durant cette période, l'adolescent va remettre en cause tous ses repères pour se créer sa propre vision de la vie, sa propre identité. Or durant cette phase, le comportement des parents (en particulier) est essentiel :

  • si les parents perçoivent ces crises explosives comme une preuve qu’ils ont rempli leur contrat et que les repères éducatifs s’avèrent suffisamment souples pour « sauter » au bon moment, alors l'adolescent affirmera petit à petit son identité et restera connecté à ses capacités intuitives
  • à l’inverse, si les parents sont trop rigides, l’ado restera prisonnier de sa carapace et désarmé face à la dépression. Adieu intuition, bonjour conformiste, pensée unique et formatage.

Laissez-les vivre !

Laissez vos adolescents rêver, être, vivre !!! C'est la clé du bonheur !

Chaque personne a une histoire différente et un chemin de vie qui lui est propre. Vivez le votre et laissez vos enfants et adolescents vivre les leurs.

Comment ?

Accompagnez-les dans l'apprentissage de la Vie. Soutenez-les mais ne faîtes pas à leur place. Montrez-leur comment se connecter à leurs émotions, comment les exprimer et comment en faire un atout. Débattez ensemble deS sujets de société. Permettez-leur d'exprimer leur opinion, sans barrage ni jugement. Permettez-leur de suivre la voie professionnelle qui leur plaît. Apprenez-leur à devenir autonome. Faites-en des personnes responsables, libres de penser et d'agir. Montrez-leur à quelle point la Terre est belle. Dîtes-leur que nous faisons partie d'un Tout. Apprenez-leur la coopération, le partage, le respect. Enfin... dîtes-leur et montrez-leur que vous les aimez et les respectez... quels que soient leurs choix, leurs opinions, leurs faiblesses, leurs erreurs, leurs changements de parcours et leurs rêves.

Car rappelez-vous que vous aussi vous êtes passé par là et que vous auriez bien aimé qu'on vous écoute, qu'on vous respecte, qu'on vous accompagne dans vos choix et qu'on vous permette d'être pleinement à l'écoute de vos intuitions et de les suivre au quotidien.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string hlw21Y to the field below: