Le grand rassemblement, Michel Gagnon

Le grand rassemblement, de Marcel GAGNON

Et si, pour une fois, je m’enjoignais un exercice d’écriture atypique : parler d’un artiste jamais rencontré et dont j’ai seulement entendu parler (en bien, cela va sans dire) ?

Recette

Pour réaliser ce défi (j’aime bien fonctionner sous forme de challenges ! C’est un fort stimulant que je vous conseille dans la vie de tous les jours), j’ai décidé d’appliquer la recette suivante (sortie de mon imagination à l’instant même) :

Ingrédients :

  • Un nom griffonné sur un papier, sur le bord d’une table de café
  • Un soupçon de curiosité
  • Une feuille blanche & un crayon
  • Une bonne dose d’imagination
  • Un soupçon d’intuition

Réalisation :

Prendre le nom & la curiosité. Les mélanger. Laisser reposer.

Le mélange va bouillonner.

Laisser passer quelques minutes, puis utiliser la feuille blanche et le crayon. Y transposer le mélange bouillonnant. Y ajouter votre imagination et un soupçon d’intuition.

C’est prêt !

Faîtes déguster à vos invités !!!

Un gâteau prêt à déguster

Marcel Gagnon

Ste Flavie

Entrée de la Gaspésie

D’après mon interlocutrice, c’est LE grand maître de l’intuition.

Je suis invitée à découvrir son œuvre au plus vite, et notamment ses sculptures du « Grand Rassemblement ».

La Gaspésie étant bien éloignée de mon lieu de résidence actuel (un minimum de 10h de route s’impose), je décide de remettre mon voyage à plus tard, mais ne compte pas me priver pour autant d’une belle découverte artistique.

Vive l’informatique et internet ! En seulement 2 clics, je découvre l’œuvre fantastique de Marcel Gagnon.

Emergeant de l’eau, une multitude de sculptures (plus de 80) vient à notre rencontre. Semblant gravées dans le bois (mais en réalité façonnées dans du béton armé), elles subissent le rythme des marées. A marée haute, les voilà disparues, immergées sous les flots. A marée basse, la foule reprend sa place et semble entreprendre un pèlerinage vers la rive.

Née de l’imagination de l’artiste en 1986, cette œuvre d’art-nature unique au monde se métamorphose sous l’œil des touristes depuis plus de 20 ans !

S’intégrant naturellement dans le paysage, on peut considérer que l’œuvre illustre la symbiose entre l’Homme et la Nature.

Je découvre aussi, au fil de mes recherches, que Marcel Gagnon a ajouté à son œuvre des radeaux et personnages en 1992. A marée haute, ces embarcations donnent l’illusion de prendre le large vers de nouveaux horizons. Quelques années plus tard, en 1996, un nouveau petit personnage rejoint le groupe : « le P’tit Prince de Sainte-Flavie ». Né de l’imaginaire de l’artiste, on le retrouve dans un petit conte illustré de 18 tableaux où chaque scène se passe sous la mer…

Et l’intuition dans tout ça ?

Peintre, sculpteur et écrivain, Marcel Gagnon a plusieurs cordes à son arc. Il considère l’Art comme un support amenant à s’interroger, à réfléchir et à tout remettre en question.

Dans son livre L’intuition, il fait la part belle à ce phénomène omniprésent dans sa vie de tous les jours.

Extrait :

Quand on reçoit de la grande visite, on est heureux, on a le sourire facile, on nettoie la maison, on fait le ménage partout, on prend notre douche et on se pare de nos plus beaux atours. Ce n’est pas différent avec l’intuition. Pour avoir droit à sa présence, il faut se sentir bien, faire le ménage du mental et être disponible et accueillant. Nous pouvons y avoir accès en lâchant prise.

Je suis aussi tombée sur son livre « On peut bâtir un château ». Un titre qui m’a grandement interpellée ! Et si mon château n’était pas au dehors mais plutôt en dedans ?

On peut bâtir un château

avec les pierres qui bloquent notre route

L’écriture de ce petit livre m’a aidé à reconstruire mon château.

Pour le moment, j’ai trouvé les pierres manquantes.

Pour celui qui écrit, c’est aussi une thérapie.

Il est difficile de se confier, de parler de ses sentiments

à un étranger, par peur d’être jugé.

Marcel GAGNON

Avenir

Alors oui, c’est certain : la Gaspésie m’appelle depuis quelques temps déjà et je sais désormais pourquoi. Il me faut aller découvrir Marcel GAGNON et son œuvre, et passer un peu de temps dans ce temple de l’Intuition.

Je vous ferai partager mes découvertes le temps venu.

D’ici là, allez y faire un tour et racontez-moi votre expérience !!!

Conseils pratiques

Je vous invite à découvrir cette œuvre à plusieurs moments de la journée :

  • à marée basse vous pouvez marcher jusqu’au pied de la dernière sculpture,
  • lorsque la marée remonte, les vagues éclaboussent les sculptures
  • au coucher du soleil, l’œuvre prend des couleurs somptueuses

 … Une œuvre d’art en mouvement perpétuel pour le plus grand plaisir des yeux !

Ressources

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string KaVwm0 to the field below: