Le Québec en hiver - Le voyage intuition

L’hiver au Québec

« Bonne chance ! »

Départ pour la grande aventure... Cet hiver, je le passe au Québec et déjà mes interlocuteurs français me souhaitent « bonne chance ! »

Comment dois-je l'interprêter ? Ont-ils eu vent de mystérieuses disparitions dans le froid polaire ? D'attaques surprises de lynx ? De tempêtes de neige mortelles ? On m'annonce des -30°C et des -40°C... Des températures insoupçonnées jusqu'à ce jour, car en tant que mi-bretonne mi-normande, c'est à peine si je connais les températures négatives et la neige... C'est vous dire !

Mon imagination carbure : que se passe-t-il quand on met le nez dehors à pareille température ? Mon nez risque-t-il de geler puis casser ? (avez-vous l'image en tête ?!) Mes yeux risquent-ils de rester collés par le gel ? Mieux vaut ne pas trop cogiter.

Je m'imagine déjà sous plusieurs épaisseurs de vêtements à la façon millefeuille avec t-shirt, sous-pull, pull fin, pull en laine et manteau, legging, pantalon de jogging souple, pantalon de neige imperméable, chaussettes fines, et double combinaison de chaussettes de laine, gants de laine surmontés de gants de ski, cache-cou, écharpe, cache-oreilles et bonnet. Si jamais un aimable dessinateur amateur voulait illustrer ce propos, j'en serai ravie !

Imagination débordante me direz-vous. Que nenni ! En ce mois de février, quand par une froide journée d'hiver j'ai bravé le froid, je ressemblais fortement à ce bonhomme Michelin décrit à l'instant 😉

Savoir s'équiper

Je pars souvent à l'aventure et me prépare à la dernière minute. Mais cette fois-ci, j'ai l'excuse toute trouvée pour ne pas faire la tournée des magasins afin de m'équiper pour le froid canadien. Je tiens compte de l'avis de plusieurs personnes qui me conseillent de m'équiper sur place. De cette façon je serai certaine d'avoir des vêtements vraiment adaptés au climat local, et de façon très accessible, car avez-vous tenté de trouver des bottes confortables adaptées à des froids pouvant atteindre -30°C en Loire-Atlantique ? C'est quasi mission impossible !

Arrivée au Québec, je découvre des rayons de magasin emplis de vêtements adaptés au froid. On se croirait dans des dizaines de magasin de ski ! Décalage culturel flagrant.

J'opte pour un manteau long doublé et pense utiliser en cas de grands froids mon manteau acheté en France imperméable et avec une doudoune intérieure (avec le recul, ce choix fut le bon me concernant. N'oubliez toutefois pas de tenir compte de votre activité journalière).

Côté bottes, choix difficile ! Pour l'instant je n'ai pas encore vécu de grands froids et j'accorde quand même de l'importance à l'esthétique. Disons que pour le moment je vais garder mes après-ski rapportés de France et aviserai le moment venu.

Quelques semaines plus tard, je vis mon premier grand jour d'hiver québecois. C'est décidé : le confort et la chaleur primera sur l'esthétique quand au choix de mes bottes ! Je préfère vivre que mourir !!!

S'occuper...

L'autre défi quand on passe l'hiver au Québec, c'est de savoir s'occuper. En effet, avec les basses températures et la courte durée de la journée (il fait jour de 8h à 16h environ), on aurait tendance à rester enfermé chez soi. Si on possède un poêle à bois ou une cheminée, c'est plutôt agréable... Mais durant 6 mois de l'année, cela commence à faire long.

Il devient donc essentiel de savoir diversifier ses activités et sortir de chez soi pour échapper à une dépression hivernale.

Savoir jouer avec la neige est le conseil le plus utile que j'ai reçu. Une fois qu'on sait s'équiper correctement pour rester plusieurs heures dehors sans succomber au froid, les petits plaisirs de l'hiver sont nombreux. En voici une liste non exhaustive :

Glissades

Appelées aussi communément "luge" !

De quoi passer des moments vraiment fun qu'on soit adulte ou enfant. De nombreux lieux pentus sont vite réquisitionnés en début d'hiver pour en faire de belles pistes de glissades.

On trouve des luges de tous styles : soucoupe, chambre à air, traineau... De quoi varier les plaisirs ! De même, certaines communes (ou organisateurs d'événements ponctuels) créent de véritables toboggans en glace pour des glissades originales.

Patinoire

Au Québec, la plupart des patinoires sont libres d'accès et gratuite. La location de patins n'est pas proposée car ici tout le monde a sa paire de patins à la maison. Et si vous n'en avez pas, il est facile de vous en procurer à des prix défiant toute concurrence en fréquentant les "friperies" très nombreuses ici.

Vous découvrirez plusieurs types de patinoires :

  • des patinoires réfrigérées qui permettent une fréquentation journalière durant l'hiver quelque soit les conditions météorologiques
  • des patinoires extérieures non réfrigérées qui sont quotidiennement raclées par du personnel municipal afin de présenter une surface glacée aux patineurs. Toutefois, elles sont sujettes aux variations de température et peuvent rapidement devenir des pataugeoires à la fin de l'hiver
  • des zones aménagées pour patiner : il s'agit généralement de circuits piétonniers reconvertis en patinoire pour la période hivernale
  • les rivières deviennent elles-aussi d'excellentes zones pour patiner !

Pêche sur la glace

Activité populaire durant l'hiver, la pêche sur la glace est l'événement à ne pas manquer. Cela fait partie des expériences qu'il faut vivre au moins une fois dans sa vie histoire de dire

«Je l'ai fait !»

Pour ma part, j'ai testé deux versions, totalement opposées, de la pêche sur la glace.

La première fois, je suis allée pêcher les petits poissons des Chenaux à Sainte-Anne-de-la-Pérade. Très populaire depuis les années 50, la pêche sur la rivière Ste Anne se voit recouverte de près de 500 chalets durant l'hiver et plus de 100 000 amateurs de pêche (dont un nombre grandissant de touristes, notamment venus d'Europe) se succèdent pendant plusieurs mois pour venir titiller le poulamon avec des petits morceaux de foie parfois agrémentés de morceaux de crevette...

Pour ma seconde découverte, j'ai opté pour une version nettement moins commerciale dans un cadre familial mais nettement plus froid ! Adieu chalet chauffé, bonjour trou percé directement dans la glace, et manteau chaud fortement recommandé ! Une aventure nettement plus authentique.

Un prochain article sera prochainement consacré à ces expériences de pêche sur la glace.

Les petits poissons des Chenaux

Ski

Plusieurs lieux sont aménagés pour faire du ski. Au Québec, on pratique surtout le ski de fond plus adapté au paysage local vallonné mais pas nécessairement très pentu.

Raquettes

Découvrez l'article dédié à cette belle aventure en cliquant ici

Motoneige vs Traîneau à chiens

Serez-vous plutôt fan de vitesse ? Amateur de sports motorisés ? Ou plus adeptes d'une découverte tranquille de la nature et des paysages enneigés ?

A vous de décider !

Je conseillerais de vérifier le sérieux des prestataires car profiter des plaisirs de l'hiver ne doit pas être, à mon sens, un prétexte pour polluer inutilement la nature, ou aller à l'encontre des droits des animaux. Demeurez un touriste éco-responsable, et tout ira bien.

Spa nordique

Quoi de plus agréable que de profitez de l'hiver dans un bain bien chaud en plein air ?! De nombreux spas vous invitent à une expérience inoubliable au coeur du Québec.

Coup de coeur pour le spa "la source"

Et la liste est encore longue...

Alors je vous invite à la compléter par le biais des commentaires histoire de permettre à chacune et chacun de profiter au mieux des plaisirs de l'hiver au Québec !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string AeroyN to the field below: