drapeau quebec stereotypes

5 idées reçues sur le Québec : le vrai du faux

gla gla gla 

VRAI !!!

Au Québec, il fait froid ! Les températures négatives sont un passage obligé durant l’hiver. -10°C, -20°C, -30°C, voire même -40°C.

ET FAUX

Toutefois, comparé à la France, ces températures extrêmes demeurent agréables ou disons tolérables. En effet, c’est un froid sec et non humide comme on en a l’habitude en métropole. Une fois bien équipés, vous n’aurez plus qu’à profiter pleinement de cette belle neige immaculée dont vous n’avez pas l’habitude.

Rappelez-vous aussi qu'une fois la période hivernale passée, printemps et été offrent de belles températures dont on profite pleinement car on sait que cela ne durera pas…

l’hiver dure 6 mois de l’année

FAUX

Au Québec, comme en France, il y a 4 saisons : printemps, été, automne et hiver. Sur le calendrier, chaque saison dure environ 4 mois.

ET VRAI

Toutefois, l’hiver prend une tournure différente de nos hivers français. La neige occupe une belle place, les températures sont au dessous de 0°C durant de longues périodes et l’hiver prend tout son temps avant de laisser la place aux beaux (et chauds) jours…

Alors si par hiver vous désignez cette période froide durant laquelle la neige se fait la part belle, on peut dire que d’une année à l’autre, elle dure entre 4 à 6 mois…

Au Québec, on ne parle pas LE VRAI français

FAUX

On pourrait même dire que les québecois parlent le vrai français, dans la mesure où c’est le français historique tel qu’il existait il y a 200 ans. On retrouve des tournures de phrases identiques, les mots sont semblables… reste que l’accent à une touche d’originalité. Je vous l'accorde !

Pour ma part, j'ai trouvé que le français québecois ressemblait beaucoup au patois de nos campagnes françaises...

ET VRAI

Certains mots de vocabulaire utilisés au Québec n’existent pas en France, ou ont un sens totalement différent. On jure à bout de « tabernacle », « crisse » et autres injures issus du domaine religieux. Des mots anglais sont régulièrement utilisés dans certains secteurs : c'est notamment le cas pour le secteur de l’automobile.

Un article au sujet de ce français "à sauver" : LIRE ICI (lien valide en mai 2017)

Au Québec, c'est facile de trouver du travail

FAUX

Comme en France, la recherche d'un emploi n'est pas aisée. Il vous faudra persévérer si vous souhaitez occuper un poste pleinement épanouissant et en lien avec vos compétences et vos expériences ultérieures. Des concessions risquent d'être nécessaires au départ.

ET VRAI

Accrochez-vous car cela en vaut la peine !

Si vous êtes prêt(e) à faire quelques concessions, on vous donnera facilement votre chance, car du travail, il y en a au Québec. Vous découvrirez alors un monde du travail différent où coopération et rapports hiérarchiques moins formels sont d'usage.

Le hockey fait partie de la vie des Québecois

VRAI !

Au Québec, le hockey n’est pas juste un sport, même national, c’est une institution à laquelle personne ne semble pouvoir –et sans doute vouloir– échapper. Ce n’est plus de l’engouement, c’est de la foi, ni plus ni moins. Et les « games » monopolisent presque toutes les conversations et les unes de journaux.

ET FAUX

Au hockey, on peut ajouter le baseball, les courses en canoe sur glace, le ski, le football américain, le soccer...

Bref, le sport en général est particulièrement populaire au Québec et se décline sous de nombreuses formes. Vous n'avez plus qu'à choisir.

Vidéo

Et pour finir, voici une vidéo intitulée "I'm not Canadian". De quoi faire le point sur les stéréotypes dont les canadiens sont l'objet. Attention, c'est en anglais !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string ZL19y6 to the field below: