zéro déchet

Destination : zéro déchet

Sur ce blog, il a été question de voyages à travers le monde (un peu), de voyage intérieur (beaucoup) et cette fois-ci j’aimerais évoquer les voyages qui se font de l’intérieur mais demandent une réelle implantation dans le monde « physique ». Le mode zéro déchet en est la parfaite illustration.

La base de tout changement : qu’est-ce que je veux VRAIMENT ?

D’après mon expérience personnelle, le plus important, lorsque l’on veut changer quelque chose dans sa vie, c’est l’état d’esprit.
Est-ce que je le veux vraiment ?
Car une fois qu’on a fait un choix, on s’engage concrètement dans notre démarche de changement.   Exercice pratique Prenez quelques instants pour vous poser. Avec ou sans papier-crayon. Avec ou sans tasse de thé à la main (ou kombucha). A l’intérieur ou à l’extérieur. Bref, mettez-vous dans votre petite bulle bien douillette et observez votre vie. Quels changements avez-vous souhaité réaliser dans les dernières semaines, derniers mois, dernières années et quels sont ceux qui ont toujours un impact aujourd’hui dans votre vie ? Pour les 2-3 exemples que vous avez choisis, réfléchissez un peu plus. Est-ce que ces changements étaient choisis ou imposés ? Comment avez-vous réagit à ces petits (ou gros) bouleversements ? Vous devriez observer que les changements choisis ont eu des répercussions efficaces et durables dans votre vie. Si ce n’est pas le cas, soyez franc avec vous-même… était-ce réellement choisi ? A la base de tout changement durable se trouve la MOTIVATION. Et pour être motivé sur le long terme, il est essentiel de vouloir réellement changer ou accueillir ce changement dans votre vie. Sinon, bonjour frustration, énervement, procrastination, retour aux anciennes habitudes. Dans le zéro déchet, c’est exactement pareil. Pour changer ses habitudes, il faut le souhaiter vraiment. Car le défi est de taille, et pour que vous atteigniez vos objectifs facilement et durablement, il est important de FAIRE LE CHOIX de changer.

Le 2ème point : faire preuve de tolérance

Vous voulez changer vos habitudes de vie et tendre vers le zéro déchet ? Youpi ! Notre terre et moi-même vous disons MERCI. Dans cette transition, votre volonté va être mise à l’épreuve. Car l’homme est naturellement résistant au changement… Et oui… et vous allez voir que les défis sont parfois de taille. Il me paraît donc important de vous inviter à la tolérance envers : vous-même (d’abord), les autres (ensuite !). Acceptez que le changement prenne du temps. Acceptez que tout ne sera pas parfait dès le début. Acceptez d’être parfois en totale incohérence avec vos idéaux. Il vaut mieux faire un petit pas après l’autre et continuer d’avancer que de vouloir faire un gros bond en avant et reculer l’instant d’après. D’autre part, il est important de se montrer tolérant avec les autres. Vous avez eu la révélation, vous ne jurez plus que par le zéro déchet… Oui, mais… rappelez-vous tout le temps qui vous a été nécessaire pour franchir, enfin, le pas, et effectuer les premiers changements dans votre vie. Alors, montrez-vous aussi tolérant avec les autres qu’avec vous-même. La critique, la contestation, l’imposition d’un mode de pensée n’entrainent que rébellion et confrontation. Et si l’on préférait la douceur ?! C’est moins rapide, en apparence, mais clairement plus durable ! Alors… essayons 😉

Un petit pas après l’autre

Vous venez de décider de passer le cap. Bravo ! Bienvenue dans le monde zéro déchet ! Oui, mais on fait quoi maintenant ? Si vous êtes comme moi, vous allez vouloir révolutionner votre vie, votre maison, vos habitudes quotidiennes. Et tout d’un coup. Quitte à être zéro déchet, autant le faire à fond ! Franchement, je trouve la démarche génialissime, et vous félicite pour cette belle initiative. Je ne veux pas vous faire l’effet d’une douche froide, mais je vous aurais prévenu.e :
Un pas après l’autre !
Et j’ajouterai :
Assurez votre pas avant de passer au suivant.
Pour qu’un changement soit durable, il est important d’y aller tranquillement mais sûrement. C’est la seule et unique clef du succès.

Comment démarrer ?

Il est désormais temps de passer au 1er pas. Je vous conseille de choisir 1 habitude (oui 1, pas 2) que vous désirez changer. Le choix est vaste. A vous de choisir quelque chose de simple, facile à modifier et que vous allez pouvoir faire dès maintenant. Voici quelques idées :
  • remplacer les mouchoirs jetables par des mouchoirs en tissu
  • achetez votre pain en boulangerie, sans emballage papier ou plastique
  • remplacer le papier essuie-tout par des carrés de tissu
  • remplacer le shampoing liquide par du shampoing sec (sous forme de savon), acheté – bien sûr – sans emballage
  • remplacer le gel douche par du savon sec – acheté sans emballage –
  • dites stop aux sacs en plastique à usage unique et apportez votre sac lorsque vous faîtes vos courses
  • choisissez un produit que vous allez désormais acheter en vrac plutôt qu’emballé
  • rendez-vous chez un maraîcher local et renseignez-vous sur les modalités d’achat
  • trouvez une personne ou un producteur qui a des poules élevées en liberté. Achetez-lui désormais vos œufs
  • Repérez une station d’essence qui propose à la vente du produit lave-vitre à la pompe (adieu bidons et emballages plastiques inutiles !)
  • arrêtez d’utiliser du film plastique et utilisez des contenants avec un couvercle pour stocker vos plats préparés et autres aliments dans votre frigo
  • etc.
Ensuite, passez à l’action. Au cours de discussions avec d’autres personnes en mode « zéro déchet », je me suis aperçue que la technique du 3 mois donne des résultats durables :
  • Choisissez tous les 3 mois une nouvelle habitude à changer
3 mois, c’est bien car :
  • le 1er mois, changer cette habitude vous demande des efforts. Mais ceux-ci sont limités car vous vous focaliser sur un seul et unique objectif
  • le 2nd mois, vous avez complètement intégré cette nouvelle habitude dans votre routine de vie. Vous y pensez encore, mais c’est désormais facile pour vous
  • le 3ème mois, vous avez complètement intégré cette nouvelle habitude et vous le faîtes désormais de façon automatique
  • le 4ème mois, vous pouvez désormais ajouter une nouvelle habitude zéro déchet dans votre vie sans que cela vous demande beaucoup d’efforts ni d’énergie.
Vive le changement durable !

Rappelez-vous qu’il y a toujours une alternative plus verte

Avant d’arriver au zéro déchet à 2000%, il y a plusieurs étapes et niveaux de complexité. Faites un pas après l’autre. Franchissez des caps. Voici deux exemples : L’eau
  • niveau 0 : acheter des bouteilles en plastique d’1L
  • niveau 1 : acheter des bouteilles en plastique de plus grosse quantité (2 à 5,L)
  • niveau 2 : acheter votre eau en contenants consignés
  • niveau 3 : filtrez l’eau du robinet (attention, les filtres sont à remplacer régulièrement)
  • niveau 4 : laissez l’eau du robinet reposer pendant 1h avant de la boire (le chlore est volatile)
La viande
  • niveau 0 : acheter de la viande, sur-emballée, en grande surface, en petits contenants
  • niveau 1 : acheter de la viande, emballée, en grande surface, en grosses quantités
  • niveau 2 : acheter de la viande, emballée, chez votre boucher local
  • niveau 3 : acheter de la viande bio chez un producteur local
  • niveau 4 : acheter de la viande et apporter vos contenants
  • niveau 5 : diminuer votre consommation de viande
  • niveau 6 : remplacer la viande par une autre protéine végétale (tofu, soja, etc).

Si vous ne deviez retenir qu’un seul mot

(ou plutôt une seule phrase)
Un petit pas après l’autre.
… et j’ai envie d’ajouter : tolérance   Je vous souhaite un beau voyage sur ce chemin tendant vers le Zéro Déchet ! Rappelez-vous que nous sommes nombreux à faire cette transition et qu’ensemble, tout est possible ! Alors n’hésitez pas à en parler autour de vous, à bien vous entourer. Vous verrez que le chemin est encore plus agréable et que ce défi pourra se révéler bien plus amusant que vous ne l’auriez imaginé !!!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string kXpSUY to the field below: