PAPILLON CHRYSALIDE

Leçon de vie n°4 – Le papillon et le cocon…

Je vous propose un conte intitulé "Le papillon et le cocon : l'aide qui affaiblit et l'épreuve qui renforce". Une façon de réfléchir sur l'art et la manière d'aider les autres.

Principe

Ci-dessous, vous trouverez un court conte qui se présente comme une leçon de vie (1 article = 1 conte). Plusieurs messages, interprétations et axes de lectures sont possibles. Laissez libre court à votre imagination, à votre intuition et à votre coeur. Afin d'ouvrir le champ des possibles, je ne propose pas d'analyse approfondie du texte. Toutefois, pour celles et ceux qui le désirent, quelques axes de réflexion (sous forme de questions) sont suggérés en bas de page. A vous de lire ce conte et en tirer le meilleur...

Comment procéder ?

Il me semble important de suivre plusieurs étapes lorsqu'on lit un tel texte.
  • Tout d'abord, il faut prendre le temps de lire puis relire le conte.
  • On pourra ensuite le laisser mûrir en nous durant un ou plusieurs jours. Cela lui permet de faire résonance... et de faire germer de nouvelles pensées, de créer de nouveaux liens, d'établir de nouvelles associations d'idées, d'exprimer ses émotions.
  • Cette étape franchie, on peut relire le conte et chercher à l'analyser de façon plus approfondie. Les questions (non restrictives) proposées en bas de page sont un outil parmi tant d'autres. En répondant à ces interrogations, on s'immerge totalement dans le texte et on ouvre son esprit à plusieurs interprétations possibles. A nous ensuite de choisir ce qui nous plaît et de pousser un peu plus loin la réflexion.
  • Vous aurez certainement plusieurs idées à la suite de la lecture de ce texte. Vous pourrez faire des liens avec des situations vécues, des personnes que vous connaissez... Bref. Suivant votre parcours, votre ressenti variera. Ce qui est intéressant, c'est de pouvoir faire partager ses réflexions et que cela donne lieu à de nombreux échanges. Une façon de s'enrichir des autres et de les faire bénéficier de notre vécu. Je vous invite donc, lorsque le temps sera venu, de nous faire partager vos réflexions via les commentaires.
Belle lecture à vous !

Leçon de vie n°4

PAPILLON CHRYSALIDELe papillon et le cocon : l'aide qui affaiblit et l'épreuve qui renforce

Lorsque la chenille, devenue chrysalide, a pratiquement achevé sa transformation en lépidoptère, il lui reste une épreuve à passer pour devenir véritablement un papillon. Elle doit réussir à déchirer le cocon au sein duquel s'est opérée sa transformation, afin de s'en libérer et de prendre son envol.

Si la chenille a tissé son cocon petit à petit, de façon progressive, le futur papillon ne peut en revanche pas s'en libérer de la même façon, en y allant progressivement. Il doit cette fois réunir assez de force dans ses ailes pour réussir à déchirer son carcan de soie d'un seul coup.

C'est précisément grâce à cette ultime épreuve et à la puissance qu'elle demande au papillon d'accumuler dans ses jeunes ailes que celui-ci développe la musculature dont il aura ensuite besoin pour voler.

Celui qui ignore cette donnée importante et qui, s'imaginant "aider" un papillon à naître, déchire son cocon à sa place, verra naître un lépidoptère totalement incapable de voler. Ce dernier n'aura pas pu utiliser la résistance de sa soyeuse prison pour construire la force dont il aurait eu besoin pour s'arracher à cette gangue et s'élancer dans le ciel. Une aide mal inspirée peut ainsi se révéler nuisible, voire mortelle.

Référence

La grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite et autres leçons de vie, Olivier CLERC, Editions JC Lattès Lien sur Amazon.fr

Pistes de réflexion

  1. Ce conte fait-il écho en moi ? Si oui, je liste la ou les situations vécues personnellement auxquelles cela me fait penser puis je prends le temps de les détailler en faisant des parallèles avec l'histoire du papillon qui sort de sa chrysalide.
  2. Dans ma vie, ai-je remarqué que certaines épreuves avaient été indispensables à ma croissance ?
  3. Personnellement, ai-je vécu une expérience où une personne de mon entourage souhaitait bien faire en m'aidant... et cela n'a fait qu'entretenir le problème ?
  4. De mon côté, ai-je déjà voulu bien faire en aidant quelqu'un sans penser aux conséquences ?
  5. A l'échelle de la planète, trouve-t-on des exemples illustrant parfaitement l'allégorie du papillon ? En analysant ces situations, peut-on remettre en question la nature de l'aide fournie et la façon dont elle a été mise en place et trouver des solutions plus pertinentes et efficaces sur le long terme ?
  6. Quelle serait une véritable aide ? Peut-être celle qui favorise chez autrui la capacité à s'aider soi-même... une aide qui vient de l'intérieur et non de l'extérieur...
Je vous souhaite une belle réflexion sur le sujet... et ai hâte de pouvoir partager vos réflexions à ce sujet !

1 thought on “Leçon de vie n°4 – Le papillon et le cocon…”

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string LkDBUo to the field below: