18-25 caractéristiques partie 2

Quelles sont les caractéristiques fondamentales des 18 à 25 ans ? (partie 2)

Dans son dossier sur le tourisme des jeunes de 2007 Laurence Dermenonville met en avant trois spécificités propres au segment des 18-25 ans :

  • Une clientèle plurielle (en termes de consommation, d’âges, de statuts et de segments).
  • Des motivations diverses et multiples (séjours culturels en passant par des séjours utiles linguistiques ou universitaires, séjours aux activités extrêmes mais aussi séjours plus festifs ou initiatiques...)
  • Des modes de compositions et de consommations touristiques spécifiques (volatilité, difficulté de fidélisation, non saisonnalité, usage important d’internet...).

Dans cette seconde partie, nous nous intéressons aux motivations des jeunes.

Des motivations diverses et multiples

En Juin 2007, l’ODIT France a dressé un schéma récapitulant les attentes de ces touristes âgés de 18 à 25 ans qui, a mon sens, est toujours d’actualité.

Ce triptyque définit 3 axes d’analyse.

triptyque besoins 15-25 voyages

Source : « Grand Angle Spécial 18-25 ans, Mieux comprendre et séduire les jeunes touristes Allemands, Britanniques et Français », ODIT France, Juin 2007, hors série n°2.

  1. Des attentes de consommateur

A la base, les jeunes souhaitent que le produit qu’ils achètent répondent à leurs attentes et comble leur besoin de sécurité, leur besoin de confort et propose un rapport qualité/prix satisfaisant.

N’oublions pas que cette génération est issue de notre société de consommation. Ce sont des consommateurs avertis et pouvant se montrer forts exigeants. Cela s’explique notamment par le fait que les jeunes voient ces voyages comme des « investissements », et à ce titre ils se doivent d’être rentables !

Enfin, ils sont très critiques dans leur appréciation de leurs séjours et tiennent compte de nombreux critères comme la propreté, la sécurité, l’accueil, la proximité des activités…

Capter et retenir cette clientèle particulièrement exigeante et « zappeuse » peut par conséquent être considéré comme un véritable challenge pour les prestataires touristiques souhaitant capter cette part de la population.

  1. Construction de lien social

Les jeunes ressentent le besoin de convivialité et d’universalité de leurs séjours.

Cette période de leur vie se caractérise tout spécialement par une volonté de participer à de nombreuses festivités. A ce titre, j’aime beaucoup la citation de Franck Michel (directeur de la revue Histoire et Anthropologie) qui affirme que « Le caractère festif investit tout l’univers du voyage car, sans fête, le voyage n’est que déplacement. »

Il est important de noter que le terme ‘fête’ n’est pas nécessairement synonyme de soirées alcoolisées, de musique à gogo et bruit. Cela englobe l’atmosphère d’exception qui accompagne le voyage. Chaque rencontre est une fête, chaque nouvelle expérience vécue est un moment de célébration.

A cela s’ajoute l’envie de découvertes. Les 18-25 ans sont particulièrement sensibles aux opportunités qui se présentent à eux et aux activités riches en expériences.

Les séjours actifs sont privilégiés : on observe que l’activité proposée prend souvent le dessus sur la destination en tant que telle.

Enfin, il est important de noter que les rencontres sont un élément clé, et je dirai même structurant de ces périples menés par les 18-25 ans. Ne dit-on pas que « les voyages forment la jeunesse ? » Ces rencontres jalonnent leurs parcours que ce soit sur le lieu d’hébergement (cela est à la source du succès de formules d’hébergement particulièrement créatives de lien social : auberges de jeunesse, couchsurfing…), durant les transports (le plus possible en commun), les organisations de visites de groupes, etc. On notera toutefois que les jeunes adultes se mélangent difficilement aux autres générations… dans la mesure où leurs attentes se rejoignent rarement.

  1. Le voyage comme moyen de se construire et d’affirmer sa personnalité

Pour finir, le voyage ne représente pas une finalité en soi pour les 18-25 ans mais plutôt un support pour se construire, s’affirmer, trouver sa place.

Loin de la famille et de leur zone de confort, les voilà confrontés à de nouvelles situations, à des mentalités & modes de vie différents… c’est désormais à eux de se créer leurs propres références et de prendre position dans la vie.

Plus qu’un séjour et une destination, les jeunes choisissent des « univers » bien spécifiques qui répondront à ces besoins.

Ce segment de la population a aussi besoin de trouver une utilité à son voyage. Cela peut devenir un support d’apprentissage (une nouvelle langue étrangère par exemple) ou prendre la forme d’un grand voyage initiatique de fin d’études par exemple.

  1. Liberté & autonomie

A cheval entre la construction du lien social et l’affirmation de sa personnalité, le besoin d’autonomie des jeunes est important. Profiter de packages est attrayant pour cette part de la population à condition que cela fasse office de « support » à leur séjour et garantisse leur sécurité au contraire d’un « cadre synonyme de contraintes ».

Proposer une offre ludique & modulable, sans horaires imposés, sous la forme d’un package semble alors un bon compromis.

Débat

Vous avez entre 18 et 25 ans : vous retrouvez-vous dans le portrait ainsi dressé ? Qu’en pensez-vous ? Qu’aimeriez-vous rajouter ?

Vous êtes prestataire touristique : quelle est votre expérience avec ce public ? Avez-vous repéré d’autres caractéristiques représentatives des 18-25 ans ? Comment vous êtes-vous adapté à leurs exigences ?

Références

« Carnet de route des 18-25 ans. Mieux comprendre et séduire les jeunes touristes Allemands, Britanniques et Français », ODIT France, op.cit.

Postigo (Thomas), «Le marché des jeunes touristes français et internationaux en autonomie, de 18 à 25 ans, en France », Mémoire de recherche présenté en 2010 à l’IEP de Toulouse

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string rdAavt to the field below: