J’ai peur de mes émotions qui débordent…

Colère, frustration, anxiété… J’ai les émotions qui débordent. La larme à l’oeil. La joie qui éclate telle un feu d’artifice. La colère qui gronde. Au point d’en avoir presque peur. Au point d’avoir peur de moi-même, de me trouver folle, « trop », étrangère dans ce monde par trop cartésien.

Je démarre par la bonne nouvelle : je ne suis PAS folle ! et vous non plus… Par contre, un peu « hyper » sur les bords, oui ça c’est bien possible !

Hyper -sensible, hyper -émotive, hyper- … (non, pas marché, je t’entends d’ici !).

Bon, j’ai mis une étiquette. Cela me fait du bien. Il y a bien un mot pour cela et ce n’est pas « folle ». C’est déjà ça. Oui, mais j’en fais quoi de cette information ???

Je la déguste, je l’observe, je l’admire et je me dis « oui, c’est bien une partie de moi »… et c’est beau 🙂

Bon, si tu es arrivé.e sur cette page, l’adjectif « beau » t’est peut-être encore un peu loin. Disons qu’en tout cas, tu peux mettre un mot, tu as conscience de ce qui est, et d’une de tes caractéristiques. C’est là. On n’y peut rien. Alors autant l’apprécier 😉

La peur du débordement

Aujourd’hui, tes émotions débordent. C’est un peu comme un robinet qu’on aurait oublié de fermer. Au début ça remplit le lavabo, puis la baignoire, puis ça déborde sur le sol de la salle de bain… Il est où le robinet ?!

C’est quoi le risque de ces émotions qui débordent ? La folie ? Non… ça on a dit NON. Une tempête émotionnelle qui te fait peur ? Oui, ça c’est bien possible.

La peur de quoi ?

De mourir ? D’être rejeté.e par les autres quand tu es dans cet « état » ? La peur d’être abandonné.e ? Cherche un peu… je suis sûre que tu vas trouver.

C’est fait ?

Bon, et maintenant c’est quoi le problème ? Pourquoi as-tu peur de mourir ? d’être rejeté.e ? abandonné.e ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Et si cela arrivait, serait-ce si grave ?

Il se passerait quoi dans ton pirrrrreee scénario ?

J’ai un message pour toi

Une émotion qui déborde, c’est comme un robinet qui coule. Ou plutôt un vase qui déborde pour l’idée qui suit. Si ton vase déborde, c’est que tu as mis trop d’eau. Que tu n’as pas pris le temps de vider ton vase un peu plus tôt. Que tu as plongé un peu trop de fleurs dans le vase. Bref, il peut y avoir plusieurs paramètres qui entrent en jeu. Alors, étudions-les.

Une émotion qui déborde… c’est un trop plein. Tu as TROP accumulé, consciemment ou non. C’est donc un SIMPLE message d’alerte.

Note que les émotions n’arrivent pas sans crier gare. Tes émotions qui débordent te font peur ? Tu crains qu’elles ne reviennent en pleine nuit sans signe avant coureur ?

Sache que cela est IMPOSSIBLE. Ton corps parle. TOUJOURS, CONSTAMMENT, A CHAQUE INSTANT… Mais tu ne l’écoutes pas.

Un vase qui déborde, des émotions exacerbées, c’est un TROP PLEIN d’émotions. La crise de larme, l’explosion de colère… c’est une accumulation de petites émotions que tu as gardées au fond de toi.

C’est quoi le message ?

Or une émotion c’est une réaction physique. Elle passe donc par le CORPS. Pour décoder l’émotion, la première phase est de porter attention à tes sensations physiques. Tout simplement. Tu te poses, tu respires et tu prête attention à ce que tu ressens : tension, boule dans le ventre, bouillonnement, mal de tête, détente, …

Dans un deuxième temps, tu peux mettre un mot sur cette sensation physique. « Je me sens… » triste, en colère, fatigué, excité…

Exprime.

Car rappelle-toi, tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime. Cela explique ces débordements un peu trop expressifs !

Confiance

Désormais, je t’invite à ne plus craindre tes émotions débordantes. Elles sont porteuses d’un message. D’un TROP PLEIN. Ecoute-les, accepte-les. Ce sera le premier pas vers l’acceptation de ce que tu vis.

Ensuite, pour calmer ces débordements, donne-toi du temps pour écouter plus souvent ton corps et tes émotions. Quel est leur message ? Tu verras que leur intensité diminuera avec le temps, pour plus de confiance au quotidien.

Tu en retrouveras ton pouvoir CREATEUR.

Pour aller plus loin…

La Communication Non Violente

Comment connaître ses valeurs ?

L’équicoaching : pour aller à la rencontre de ses émotions

(Visited 5 times, 1 visits today)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string rlYX0U to the field below: