Cycle saisons

Bye-bye esprit de la marmotte : bonjour Printemps !

Ou comment se laisser porter par le rythme des saisons…

N’est-ce pas étrange cette non-envie de dormir ? Ce réveil à l’aurore… alors qu’il y a seulement quelques jours encore mon corps ne rêvait que de dormir, se blottir sous la couette et hiberner telle une marmotte ?

Depuis quelques jours, ressens-tu toi aussi l’appel du Printemps, qui se manifeste du plus profond de toi ? Sens-tu les jours se rallonger ? Entends-tu les oiseaux chanter ? Sens-tu que c’est le moment de bouger ?!

Allez marmotte ! Le printemps est là ! Ecoute ton corps qui te signifie l’arrivée des beaux jours et la reprise d’une vie disons… plus active !

Les cycles s’expriment dans le corps

Ce qui me fascine le plus en ce moment, c’est l’expression naturelle des saisons à travers mon corps. Mon corps respire l’automne, l’hiver, le printemps et l’été. Mon corps, si je lâche-prise et me laisser porter, vit tout naturellement au rythme des saisons.

En plein milieu de l’hiver, je me rappelle m’être inquiétée de me voir hiberner aussi longuement sous la couette : étais-je malade ? dépressive ? fatiguée ? N’est-ce pas fascinant, voire déconcertant, un corps qui dort et fait tout naturellement le tour de l’horloge ?

Seulement quelques semaines plus tard, il est 6h30 et me voilà déjà levée ! J’ai les yeux tout éveillés, le corps tonique et l’esprit clair. Cela en est presque stupéfiant !!!

Alors que le Printemps se manifeste tout autour de moi, son appel est clair, net et précis. Il est temps de quitter l’esprit de la marmotte et de s’éveiller au rythme du Printemps !

(Ré)apprendre la confiance

C’est impressionnant comme en vieillissant (ou plutôt devrais-je dire en mûrissant ^^) je suis en train de tout réapprendre. En ayant décidé de porter un regard neuf sur ma vie, j’ai semble-t-il ouvert ma conscience à la nouveauté. Tout est pareil qu’hier et en même temps tellement différent. Avant : c’ETAIT. Aujourd’hui, c’EST et pourrait ne pas être. Sens-tu la nuance ?

En prenant conscience de ce qui est, je requestionne cet état de fait.

Un peu comme un jeune enfant qui questionne toujours les adultes, me voici rendu à l’âge des « Pourquoi ? ». « Pourquoi suis-je fatiguée ? Pourquoi ai-je mal ? ».

Prise de recul sur la vie ? Réappropriation de mon pouvoir personnel ? Pensée philosophique en action ? Je ne sais quels seraient les mots justes. Toujours est-il que ces multiples prises de conscience entraînent 1001 questionnements (oui, ce n’est pas toujours confortable) mais également du lâcher-prise.

De perturbant, cet état d’hibernation hivernal en est devenu normal. En observant mes fluctuations d’énergie, mes envies de sommeil et d’activité ET en faisant le lien avec le cycle des saisons, j’accepte ce qui est et prends une posture de surfeuse. Je surfe sur les saisons non en les subissant mais en en faisant une grande force.

Pourquoi m’obliger à me lever tôt en hiver alors que mon corps réclame du repos et du sommeil à profusion ? Pourquoi chercher à dormir en été quand mon corps ne demande qu’à danser, bouger et faire le plein de soleil ?

Alors qu’avant cela pouvait entraîner moultes interrogations « suis-je malade ? hyperactive ? insomniaque ? dépressive ? », désormais je perçois ce qui vient de l’extérieur (le changement des saisons, l’appel de la nature) et ce que cela me fait vivre : n’est-ce pas la Vie qui vibre en moi ?

En prenant un peu de recul, que me permet ce fameux « Pourquoi ? », je réapprends à observer, remettre en question ce qui avant paraissait immuable et je reprends responsabilité de ma vie. Je ne subis plus ce qui est. Je choisis.

Ai-je envie de batailler avec le rythme des saisons ? ou de me laisser porter ? ai-je envie d’en faire mon allié ? ou un ennemi à exterminer ? Est-ce que je préfère agir contre ? ou faire avec ? Mettre des mots, essayer de comprendre me redonne un pouvoir d’action. Cette intense curiosité est la source intarrissable d’une incroyable créativité. Pourquoi s’en priver ?!

La nature nous apprend

En prenant conscience du rythme naturel des saisons, je porte désormais un nouveau regard sur ce qui se passe en moi. Tout devient désormais pulsation de Vie : tantôt tranquille et apaisé, tantôt vif et expressif. Tout est changement… et en même temps tout reste permanent.

La nature m’apprend à écouter mon corps, ressentir au plus profond de moi ce dont j’ai besoin dans l’instant. Alors seulement je peux pleinement profiter du moment présent car demain est un autre jour… Et alors je serai prête à accueillir ce qui EST.

Pour aller plus loin

Dans la continuité du rythme des saisons, je t’invite à lire l’article intitulé l’instant d’une pause :

Et si la vie était une respiration ? Inspiration. Expiration.

Ainsi que l’article Go with the flow qui est une véritable invitation au lâcher-prise…

Enfin, je t’invite à découvrir le site de Gaëlle de Kiffe ton cycle qui a créé la méthode S.U.R.F en lien avec le cycle féminin.

Enfin, l’article sur la CNV devrait te plaire ! J’y parle de comment être à l’écoute de soi car, malgré l’emballage parfois grossier, se cache derrière chaque émotion un véritable Elan de Vie. S’il s’agissait simplement d’apprendre à en décoder les messages ?!

(Visited 27 times, 1 visits today)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string iWrZ38 to the field below: